Cala Liberotto, Orosei et environs | Tirreno Resort

À LA DÉCOUVERTE DU GOLFE D’OROSEI ET DE CALA LIBEROTTO

Le Golfe d’Orosei est l’une des régions les plus célèbres et emblématiques de toute la Sardaigne. Avec ses paysages de carte postale, ses nombreux sentiers enfouis dans la nature sauvage et ses parois rocheuses surplombant de blanches plages caribéennes, il fascine les nombreux touristes qui visitent le territoire chaque année. De l’Oasis de Bidderosa aux criques les plus connues, telles que Cala Goloritzè, Cala Luna et Cala Mariolu, jusqu’à la plage bien desservie de Cala Liberotto avec ses belles criques de sable blanc, chaque partie de la côte avec ses propres caractéristiques, offre des expériences uniques aux amoureux de la nature, qui peuvent s’y aventurer entre plongée et snorkeling pour découvrir les fonds marins, pratiquer le birdwatching ou partir en randonnée.

Outre les beautés naturelles, le territoire recèle des trésors inestimables à forte valeur historique et culturelle. La commune d’Orosei recèle plus de 15 églises et sanctuaires, construits dans les lieux les plus symboliques du village et dédiés aux saints et aux madones, qui sont célébrés tout au long de l’année avec des festivités et des solennités, comme la fête du saint patron San Giacomo, la neuvaine du sanctuaire du Rimedio, ainsi que la fascinante fête de Santa Maria ‘e Mare où, pour l’occasion, des habits, des bateaux, des compositions florales et des plats typiques sont réalisés pour la célébration de la sainte patronne des marins. De plus, au printemps et en été, le golfe s’anime grâce aux nombreux événements liés à la tradition sarde, aux festivals gastronomiques et œnologiques et aux spectacles folkloriques.

_

Plage de Cala Ginepro (Orosei)

CALA GINEPRO

Un coin de paradis entre eaux aux reflets changeants et rochers rosâtres

La plage de Cala Ginepro, dans la commune d’Orosei, sur la côte nord-est de la Sardaigne, tire son nom du maquis luxuriant et séculaire de genévriers situé, avec son étang, juste derrière celle-ci. Dans cette partie de la côte où, entre les racines des arbres trouvent refuge les lièvres sardes, à quelques mètres du rivage, entre mer cristalline et eaux peu profondes, il est possible d’admirer, selon les marées, de petites îles de sable qui émergent entre les vagues offrant un spectacle naturel unique. La crique, destination idéale pour des moments de détente et de calme, est bordée de rochers rosâtres typiques de la région d’Orosei, renommée pour ses nombreuses carrières de granit, exporté dans le monde entier.

5,5 km | 8 minutes en voiture

_

Oasis de Bidderosa

OROSEI

Entre histoire ancienne et traditions locales encore fortement ressenties

La petite ville d’Orosei, située dans la splendide vallée du fleuve Cedrino, garde sur son territoire de nombreux témoignages de sa riche histoire ancienne, facilement visibles rien qu’en se promenant dans son centre historique, dans les ruelles et entre les bâtiments typiques de pierre de lave, ornés d’arcatures et de gracieuses cours intérieures. Outre les églises (17 celles consacrées) décorées et laissées ouvertes aux visiteurs à l’occasion de la Semaine Sainte, en position dominante dans le centre-ville, il est possible de visiter la Vieille Prison, un bâtiment à base rectangulaire entouré de hauts mur d’enceinte, constitué d’une tour de 15 mètres. D’abord siège de la Curia Regni del Giudicato di Gallura, puis transformé au milieu du XVe siècle en prison baronniale, c’est aujourd’hui un musée.

10 km | 10 minutes en voiture

_

Chiese di Orosei

FLEUVE CEDRINO

Des romans de Grazia Deledda aux célébrations de Santa Maria ‘e Mare

Le fleuve Cedrino, cinquième parmi les fleuves les plus longs de la Sardaigne, prend sa source sur le versant nord du massif du Gennargentu, à 1 316 mètres d’altitude. Son chemin, d’abord très sinueux, serpente sur environ 80 kilomètres, en traversant les territoires d’Oliena, Dorgali et la plaine des Baronie, pour se jeter ensuite dans le Golfe d’Orosei, entouré d’étangs suggestifs riches en faune et flore endémiques. Ce cours d’eau navigable, rendu également célèbre par les romans de Grazia Deledda, est le protagoniste par excellence de la procession de Santa Maria ‘e Mare, une fête religieuse célébrée dans la ville d’Orosei en l’honneur de la sainte patronne des marins. Pour l’occasion, les embarcations pavoisées et fleuries, remontent le fleuve en cortège en portant la statue de la Vierge.

12 km | 12 minutes en voiture

_

Centro storico di Orosei

SU GORROPU

Le canyon le plus spectaculaire d’Europe, entre la Barbagia et l’Ogliastra

Au centre de la Sardaigne, marquant presque la frontière territoriale entre la Barbagia et l’Ogliastra, se trouve un gouffre profond d’origine érosive, long de plus d’un kilomètre et demi, façonné au fil du temps par la force du torrent Flumineddu qui coule sur le fond. Il s’agit de la spectaculaire gorge de Gorropu, une destination populaire pour les experts de trekking et de randonnée, unique au monde comme présence de biodiversité et de fossiles remontant à 190 millions d’années. Ici, en parcourant les différents sentiers entourés de genévriers et d’ifs millénaires, vous pourrez admirer des espèces herbacées uniques au monde, des amphibiens rares comme le géotriton et l’euprocte de Sardaigne, des mouflons, ou des aigles royaux, ainsi que d’anciens sites nuragiques. Particulièrement indiqués aux sportifs !

52 km | 50 minutes en voiture

_

Monte Tuttavista

GROTTES DU GOLFE D’OROSEI

Les grottes marines les plus célèbres d’Italie, entre charme et histoire ancienne

Depuis l’un des nombreux ports de la côte, il est possible de partir à la découverte du Golfe d’Orosei pour visiter ses magnifiques plages et ses cavités karstiques, parmi les plus célèbres d’Italie pour l’extraordinaire beauté et la transparence de l’eau, avec plusieurs kilomètres de galeries inondées. Parmi les grottes les plus visitées, il y a certainement la Grotta del Bue Marino, autrefois refuge du phoque moine, aujourd’hui disparu, qui peut être explorée dans sa branche sud, entre stalagmites et stalactites, où la lumière favorise des couleurs très particulières. À visiter également la Grotta del Fico, située entre les magnifiques plages de Cala Goloritzè et Cala Biriola, la Grotta d’Argento, la Grotta della Madonnina et la Grotta dei Cristalli, cette dernière, lieu de découverte d’une sépulture datant de l’époque romaine.

40 km | 40/60 minutes en bateau depuis la Marina d’Orosei

_

CALA GOLORITZÉ

Une crique pittoresque qui semble naitre d’un rêve

La préservée et sauvage Cala Goloritzé, monument national protégé depuis 1995, est située sur la côte du Golfe d’Orosei, là où la mer et les montagnes se rencontrent en parfaite harmonie, donnant naissance à un paysage séduisant, l’un des plus photographiés d’Italie. La plage spectaculaire, formée à la suite d’un glissement de terrain qui a impliqué la falaise de grès rocheux en 1962, est composée d’infinis galets blancs baignés par une mer transparente, surveillée d’en haut par une aiguille calcaire, également appelé « aguglia a tramontana », briguée per les grimpeurs du monde entier pour ses différentes voies d’escalade. La plage n’est accessible qu’en zodiac ou par un sentier escarpé qui serpente sur trois kilomètres dans la nature.

90 km | 110 minutes en voiture (+60 minutes à pied)
50 km | 70 minutes en bateau depuis la Marina d’Orosei

_